Phytolacca acinosa

Une plante étrange dans le jardin Weird plant in the garden

16 août 2019

Le Phytolaque acineux (Phytolacca acinosa) est une plante originaire d’Asie orientale qui a été naturalisée en Europe et en Amérique du Nord, à la suite d’anciennes cultures à usage alimentaire. « Phytolacca » vient du grec « phyto » qui signifie « plante » et de « lacca » qui serait une forme latinisée de « laque », faisant allusion au jus très coloré des baies. Celui-ci, d’un pourpre violacé, a été utilisé pour teindre les tissus et comme colorant alimentaire.

Ses jeunes pousses et ses jeunes feuilles sont consommées localement dans l’Himalaya et elles l’ont été en France et en Allemagne au début du siècle dernier. Ces dernières ne seraient comestibles qu’à condition de les faire bouillir longuement à deux eaux.

Une espèce voisine, le phytolaque d’Amérique (Phytolacca americana), dont un pied est apparu cette année dans le jardin,  a ainsi été employée pour colorer les vins de mauvaise qualité.

Ces deux plantes sont dotées de profondes racines pivotantes et sont aptes à produire des centaines de graines qui sont transportées par les oiseaux qui mangent leurs fruits.

D’après une publication du Jardin botanique de l’Université de Strasbourg

Phytolacca acinosa is a plant native to East Asia that has become naturalized in Europe and North America, as a result of ancient crops for food. “Phytolacca” comes from the Greek “phyto” which means “plant” and “lacca” which would be a latinized form of “lacquer”, alluding to the very colorful juice of berries. This one is purple, and was used to dye fabrics and as a food coloring.

The young shoots and young leaves are consumed locally in the Himalayas and they were also used in France and Germany at the beginning of the last century. These parts of the plant would be edible only if they were boiled for a long time in two waters.

A similar species, the American Phytolaca (Phytolacca americana), which appeared this year in the garden, was used to color poor quality wines.

Both plants have deep swivel roots and are capable to producing hundreds of seeds, dissemined by the birds that eat their fruits.

From a publication of the Botanical Garden of the University of Strasbourg